4-7 juil. 2016 Mons (Belgique)

Consignes de dépôt

Déposer un symposium

Il est demandé aux coordinateurs et coordinatrices de symposium de respecter les consignes suivantes :

  • Toutes les informations doivent être encodées dans le formulaire en ligne. Aucun fichier attaché ne sera pris en compte.
  • Titre du symposium.
  • Présentation du symposium en 3.000 à 4.000 signes. Ce texte comportera une présentation de la problématique, et une justification des liens entre communications.
  • Présentation des modalités de traitement de la question transversale. Quelles sont les questions qui seront privilégiées ? comment sera organisé le débat (exposé introductif fait par un des communicants ou par un discutant  externe sur la base des communications ? table-ronde ?...).
  • Champs thématiques (à choisir dans un menu déroulant).
  • Mots-clés pour faciliter l’attribution de la proposition à des experts du champ et établir un lien avec l’actualité de la recherche en éducation et en formation au niveau national ou international.
  • Les coordinateurs et coordinatrices de symposium sont responsables du dépôt des communications individuelles qui s'insèrent dans leur symposium. Pour ce faire, après dépôt de la proposition de symposium, ils doivent déposer toutes les communications individuelles qui s'y insèrent.
  • Toute proposition déposée avant le 15 novembre sera considérée comme définitive à cette date et sera évaluée pour le 1er février.

Déposer une communication individuelle insérée dans un symposium

Ce sont les coordinateurs et coordinatrices de symposium qui sont responsables du dépôt des communications individuelles qui s'insèrent dans leur symposium. Pour ce faire, après dépôt de la proposition de symposium, ils doivent déposer eux-mêmes toutes les communications individuelles qui s'y insèrent.

Les propositions de communication doivent obligatoirement comporter une dimension de recherche. Les types de recherche acceptés sont notamment les recherches de terrain ou expérimentales, les synthèses de littérature, les analyses de pratiques, les évaluations d'outils.

Il est demandé aux auteur-e-s de respecter les consignes suivantes :

  • Toutes les informations doivent être encodées dans le formulaire en ligne. Aucun fichier attaché ne sera pris en compte.
  • Titre du symposium dans lequel s'insère cette communication: à indiquer sous forme de commentaire au dépôt.
  • Titre de la communication.
  • Résumé de la communication (2.000 à 3.000 signes, espaces compris), présentant  le cadre de la recherche (objectif, théorie, contextualisation, question de recherche), la méthodologie, les résultats (éventuellement attendus).
  • Regard réflexif sur la question de recherche en sélectionnant l'une des interrogations évoquées dans le thème transversal du congrès. Enoncer le type d'interrogation qui sera traitée dans le cadre de la communication (100 à 500 signes).
  • Trois références bibliographiques au minimum (normes APA) à inclure après le résumé (non comptées comme signes). Pour préserver l’anonymat, la bibliographie ne doit comporter aucun texte signé ou co-signé par l’un-e des auteur-e-s.
  • Champs thématiques (à choisir dans un menu déroulant).
  • Mots-clés pour faciliter l’attribution de la proposition à des expert-e-s du champ et établir un lien avec l’actualité de la recherche en éducation et en formation au niveau national ou international.
  • Toute proposition déposée avant le 15 novembre sera considérée comme définitive à cette date et sera évaluée pour le 1er février.

Déposer une communication individuelle isolée

Les propositions de communication doivent obligatoirement comporter une dimension de recherche. Les types de recherche acceptés sont notamment les recherches de terrain ou expérimentales, les synthèses de littérature, les analyses de pratiques, les évaluations d'outils.

Il est demandé aux auteurs de respecter les consignes suivantes :

  • Toutes les informations doivent être encodées dans le formulaire en ligne. Aucun fichier attaché ne sera pris en compte.
  • Titre de la communication.
  • Résumé de la communication (4.000 à 5.000 signes, espaces compris), présentant  le cadre de la recherche (objectif, théorie, contextualisation, question de recherche), la méthodologie, les résultats (éventuellement attendus).
  • Regard réflexif sur la question de recherche en sélectionnant l'une des interrogations évoquées dans le thème transversal du congrès. Enoncer le type d'interrogation qui sera traitée dans le cadre de la communication (100 à 500 signes).
  • Trois références bibliographiques au minimum (normes APA) à inclure après le résumé (non comptées comme signes). Pour préserver l’anonymat, la bibliographie ne doit comporter aucun texte signé ou co-signé par l’un des auteurs.
  • Champs thématiques (à choisir dans un menu déroulant).
  • Mots-clés pour faciliter l’attribution de la proposition à des experts du champ et établir un lien avec l’actualité de la recherche en éducation et en formation au niveau national ou international.
  • Toute proposition déposée avant le 15 novembre sera considérée comme définitive à cette date et sera évaluée pour le 1er février.

 

Personnes connectées : 3