4-7 juil. 2016 Mons (Belgique)
Lundi 4
Symposium: Le genre, une catégorie d'analyse utile pour l'éducation et la formation
Isabelle Collet
› 14:00 - 15:30 (1h30)
› 3222 (HE3, 2ème étage)
Les carrières des jeunes chercheur.e.s en Suisse : entre trajectoires individuelles et micro-politiques organisationnelles
Farinaz Fassa  1, *@  , Maria Del Rio Carral  1, *@  , Pierre Bataille  1, *@  
1 : Université de Lausanne  (UNIL)  -  Site web
Lausanne -  Suisse
* : Auteur correspondant

Cette présentation s'appuie sur la recherche européenne GARCIA (Gendering the Academy and Research : Combating Career Instability and Asimmetries), subventionnée par le 7e programme cadre sur Science et société de la Commission européenne. Elle examine les débuts de la carrière académique dans sept « petits » pays européens rarement étudiés : Autriche, Slovénie, Belgique, Italie, Suisse, Island et Pays-Bas et a pour originalité de mettre l'accent sur la précarité croissante des métiers académiques dans un contexte de compétitivité qui augmente (Bruno et al, 2010) et d'interroger ses liens avec le genre.

Notre communication se concentrera sur l'exemple d'une université suisse, éclairé par les résultats obtenus dans les autres pays partenaires et elle tentera de répondre à la question de savoir quel est le rôle que jouent les micro-politiques organisationnelles de ce qu'on peut appeler des « greedy organizations » (Coser, 1974) dans les trajectoires de carrière et si elles conservent un caractère genré défavorable aux carrières des femmes dans un contexte qui se dit favorable au développement de l'égalité.

Les données sur lesquelles nous nous appuierons seront principalement qualitatives et elles comparent les récits que nous avons recueillis auprès de 20 jeunes chercheur.e.s d'un département de Sciences sociales et humaines et d'un département de STEM (Sciences, technology, engeneering and mathematics) encore en poste à l'Université de Lausanne.

Après avoir décrit la/s manière/s dont l'université et ses facultés abordent la question de l'égalité entre les sexes, nous décrirons tout d'abord les micro-politiques organisationnelles des instituts examinés et mettrons en évidence celles qui favorisent et/ou entravent le développement des carrières dans la recherche selon les chercheur.e.s en début de carrière. Cette mise en évidence s'organisera sur 4 axes qui touchent à l'ensemble de la vie, privée comme professionnelle, et qui sont susceptibles de mettre au jour les zones de friction entre les projets individuels et les micro-politiques des instituts universitaires sur lesquels nous travaillons : 1. culture organisationnelle ; 2. Bien-être professionnel ; 3. Articulation famille-travail et 4. Perspectives futures.

Le troisième temps de notre communication examinera dans quelle mesure les actions mises en place dans les deux Instituts universitaires étudiés tendent ou non à modifier les rapports de genre qui existent traditionnellement dans les universités et si oui au profit de quel/s type/s de sujets. Il s'agira dans ce cadre de se demander dans quelles mesures les politiques mises en place pour favoriser les carrières féminines dans chacun des Instituts correspondent aux zones de friction identifiées par les jeunes chercheur.e.s et surtout de vérifier qu'elles sont porteuses d'un potentiel de transformation en termes de genre susceptible de rendre la parité de participation (Frazer, 2005) effective.

 

Regard réflexif sur la question transversale

Se demander quel/s type/s de sujets sont les bénéficiaires des politiques d'égalité mises en place dans ces deux départements mène à s'interroger sur les relations entre égalité et excellence, tant la seconde est comprise comme une évidence partagée par tous et toutes devant laquelle doit se plier la première. Ce questionnement pousse également à revenir sur la qualité des politiques d'égalité (Krizsan et Lombardo, 2013).

 

Références bibliographiques

Bruno, I., Clément, P., & Laval, C. (2010). La grande mutation. Néolibéralisme et éducation en Europe (Syllepses.). Paris.

Coser, L. (1974). Greedy Institutions: Patterns of Undivided Commitment. New York: Free Press.

Fraser, N. (2005). Qu'est-ce que la justice sociale? Reconnaissance et redistribution. Paris: La découverte (textes à l'appui).

Krizsan, A., & Lombardo, E. (2013). The quality of gender equality policies: A discursive approach. European Journal of Womens Studies, 20(1), 77–92.


Personnes connectées : 1